L'histoire de la Galette des rois

Tradition

Janvier, c'est le mois de... La Galette des rois ! Attendue par les plus gourmands d'entre nous, elle fait indéniablement partie de nos plus grandes traditions ! Mais quelles sont ses origines ? Dans cet article, on vous dit tout sur cette délicieuse tradition.

C'est quoi la galette des rois ?

Traditionnellement, la Galette des rois est un dessert à base de pâte feuilleté légèrement beurrée et doréefourrée à la frangipane. Aujourd'hui, la galette se décline en de multiples formes et de multiples saveurs en fonction des régions. Traditionnellement, au Nord de la France, est dégusté la galette feuilletée à la frangipane (ronde et plate) alors qu'au Sud de la France, est dégusté la brioche en forme de couronne ornée de fruits confits. De plus, il existe de nombreuses déclinaisons pour s'adapter au goût de chacun (chocolat, fruits, crème, etc.). Sans plus tarder, découvrez notre recette de Galette des rois

Le saviez-vous ? La recette la plus connue de la galette à la frangipane vient de Marie de Médicis, la deuxième épouse d'Henri IV. Le cuisinier de son plus proche soupirant, le comte Frangipani, lui remit la recette avant qu'elle ne parte d'Italie. Par la suite, la recette fut adoptée par la Cour de France. 

Pourquoi la fève dans la galette des rois ? 

La tradition de la fève remonte au temps des Romains. Certains avaient pour habitude de désigner leur chef en cachant une pièce (argent, or ou pour les plus pauvres un haricot blanc) dans du pain, celui qui la trouvait était alors élu. C'est à la fin du 18e siècle que des fèves en porcelaine apparurent, représentant l'enfant Jésus. Sous la Révolution, il fut remplacé par un bonnet phrygien. Aujourd'hui une multitude de fèves fantaisie existe et fond le bonheur des collectionneurs. Effectivement, ces petites figurines en porcelaine, sont pour certains un véritable objet de collection, cette collection s'appelle : la "fabophilie". Nous vous proposons d'ailleurs de découvrir notre Collection de fèves : madeleines de Liverdun

Quand manger la Galette des rois ?

Jusqu'en 1960, l'Épiphanie était un jour férié qui tombait le 6 janvier, ainsi le partage du gâteau était souvent célébré le 5 au soir. Mais un jour, le Vatican II (1962-1965) a pris la décision qu'elle serait célébrée le 1er dimanche de janvier. Cependant, de nombreux pays ont continué à conserver la date originelle du 6 janvier. De cette façon, l'Épiphanie a lieu 12 jours après Noël. Ces 12 jours représentent aussi le décalage entre le calendrier lunaire et le calendrier solaire. 6 jours après Noël et 6 jours avant l'Épiphanie, se déroule le passage à la nouvelle année. Mais définitivement, dans cette tradition, le plus important est le partage du gâteau qui peut parfois se faire plusieurs fois dans le mois !

Quel est le processus de dégustation de la Galette des rois ?

Au 13e siècle, il était d'usage de laisser une part, appelée "part du Bon Dieu" ou "part de la Vierge", qui était ainsi donnée au premier pauvre qui passait. Durant ces quelques jours de fête, toutes les classes sociales étaient au même niveau, tous profitant de cette ambiance festive. Aujourd'hui, il est de coutume de partager la galette des rois en autant de portions que d'invités. La tradition veut que l'on tire un roi à l'Épiphanie, il est alors demandé au plus jeune de la tablée, de se cacher sous la table, et d'attribuer à l'aveugle les parts aux convives. La personne qui obtient la fève cachée dans la galette devient le roi ou la reine de la journée et à le droit de porter la couronne.

Quelle boisson alcoolisée accompagne la Galette des rois ?

On vous conseille : 

Nos produits recommandés !