Les traditions de Noël

Tradition

L'histoire de Noël

Noël vient du latin Dies Natalis qui signifie "jour de naissance". À l'origine, c'est une fête d'origine romaine qui était célébrée chaque année, la nuit du 24 ou la journée du 25 décembre, elle avait une signification culturelle et/ou religieuse. En tant que fête chrétienne, elle commémorait la naissance de Jésus de Nazareth. À savoir, qu'avant l'apparition du christianisme, l'époque du solstice d'hiver était déjà une période charnière de l'année, qui regroupait de nombreuses croyances païennes relatives à la fertilité, la maternité, la procréation et l'astronomie. Elle donnait donc lieu à de nombreuses manifestations. Ces traditions antiques ont de nombreux points de similitude avec la fête chrétienne. 

L'origine du Père Noël 

Il est inspiré du personnage de Saint-Nicolas, effectivement, il est représenté avec les mêmes symboles que ce dernier : une longue barbe et des habits rouges et blancs. Toutefois, si Saint-Nicolas porte une mitre et voyage à dos d'âne, le Père Noël lui, porte un bonnet de fourrure et voyage avec son traîneau attelé de rennes. C'est l'écrivain Clément Clarke Moora qui mettra en scène pour la première fois en 1823 le Père Noël avec cet attelage, dans un poème nommé "La Nuit avant Noël". C'est en 1843, que ce personnage sera popularisé par Charles Dickens dans son livre "Un chant pour Noël".

D'où viennent les différentes traditions ?

Aujourd'hui, Noël est devenu une fête profane où des membres d'une même famille se retrouvent et s'échangent des cadeaux entre eux après un bon repas. En plus des cadeaux, d'autres traditions perdurent dans plusieurs pays du monde entier comme : les boules sur le sapin, la bûche en guise de dessert et les chaussettes accrochées à la cheminée. Mais, savez-vous d'où viennent-elles ? 

Les cadeaux

Ces présents s'échangent le jour de Noël. Ils sont soigneusement emballés dans des papiers aux motifs colorés et sont généralement ouverts le matin de Noël. 

À l'origine, lors des fêtes Saturnales, les Romains s'échangeaient de petits présents comme des figurines en terre cuite ou en cire. Des siècles plus tard, l'émergence de la tradition chrétienne de s'offrir des cadeaux à Noël appuiera sa légitimité sur la référence aux présents offerts par les rois mages à Jésus, dans le récit de la Nativité. 

Les boules sur le sapin

Incontournables, elles ne sont pas issues d'une tradition ancestrale, puisqu'elles existent depuis le milieu du XIXe siècle. Auparavant, il était d'usage d'accrocher des pommes et des friandises. Or, dans l'Est en 1858, une grande sécheresse a privé certaines régions de ces fruits. Pour éviter d'avoir des sapins dénudés, un artisan verrier de Moselle a eu l'idée de fabriquer des boules en verre pour remplacer les pommes. Richement décorées, ces boules de Noël se sont ensuite répandues progressivement en France et Allemagne, puis dans le reste du monde, grâce à l'essor de la production industrielle, notamment via l'usine de Goetzenbruck, en Moselle. 

La bûche

Avant l'expansion du christianisme, la tradition voulait que les familles se réunissent lors de la veillée de Noël autour de la cheminée, où une grosse bûche brûlait en guise d'offrande aux dieux et devait provenir, de préférence, d'un tronc d'arbre fruitier pour garantir une bonne récolte pour l'année suivante. Les cendres étaient conservées pour protéger le foyer de la foudre et des pouvoirs maléfiques du diable. Aujourd'hui, lorsque nous parlons de bûche de Noël, nous pensons à un biscuit génoise sur lequel est étalé de la crème au beurre parfumée au café, au chocolat, au Grand Marnier (etc.) que l'on roule ensuite pour lui donner la forme d'une bûche, qu'on recouvre ensuite d'une fine couche de crème au beurre. 

bûche de Noël

Les chaussettes accrochées à la cheminée

La tradition est liée à l'histoire de Saint-Nicolas. Il est raconté aux enfants, qu'il a été touché par la misère de trois sœurs et qu'un jour, elles laissèrent sécher leurs chaussettes mouillées près de la cheminée. Saint-Nicolas décida alors de déverser trois sacs d'or dans leur cheminée, les pièces tombèrent dans leurs chaussettes mises à sécher. Ainsi est née cette tradition !

Nos produits recommandés !